89C3, l’accélération digitale du Groupe BPCE

89C3 est la traduction de BPCE en Leet Speak, un langage issu de la culture geek. Cet intitulé traduit la volonté du Groupe BPCE d’ouvrir à tous une culture jusque-là réservée aux initiés…

Ainsi, passer de 89C3 à BPCE (et vice versa), c’est rendre un message codé, dorénavant lisible et accessible à tous.

L’organisation rapproche toutes les compétences du Groupe dans le domaine digital autour d’une taskforce, d’une Digital Factory et d’une communauté de 40 Digital Champions sur l’ensemble du territoire.

Une des ambitions : porter la démarche d’Open Innovation afin de développer des produits et services porteurs de valeur et de satisfaction pour ses clients, partenaires et collaborateurs.

www.89C3.fr

Le 89C3 s’engage auprès de la communauté des start-ups avec :

Le Startup Pass

Grâce au « Startup Pass », le Groupe souhaite travailler plus efficacement avec les start-ups. Le Groupe BPCE collabore avec plus de 500 start-ups.

L’objectif du Startup Pass est de simplifier et accélérer la relation entre le Groupe et les start-ups dans les phases opérationnelles de collaboration, via de la contractualisation et formalités simplifiées et des règlements adaptés.

L’Open Data

Le Groupe BPCE compte 31,2 millions de clients, 9 millions de sociétaires, 108 000 collaborateurs et 8 000 agences.

Au sein de la démarche 89C3, bénéficiez de la mise à disposition de données structurées en accès libre pour tous les développeurs​.

La French Tech Côte d’Azur (FTCA) est un mouvement collectif qui mobilise les entrepreneurs et acteurs de l’écosystème qui contribuent à la croissance des start-ups sur le territoire.

Sa mission : identifier, accompagner et accélérer les start-ups de la Côte d’Azur pour en faire des Tech Champions.

Ses objectifs : 50 nouvelles start-ups éligibles chaque année à un processus d’accélération d’ici 5 ans et 10 nouveaux Tech champions à rayonnement international dans les 10 prochaines années.

Ses atouts : French Tech Côte d’Azur c’est la formidable mobilisation de tout un territoire qui apporte à l' »équipe de France du digital » ses forces vives : plus de 22 885 emplois et 1 684 entreprises qui génèrent un chiffre d’affaire de 4,2 milliards d’euros. La Côte d’Azur a pris le tournant du numérique il y a plus de 40 ans, avec la création de Sophia Antipolis, fabuleuse « boite à outils technologiques » considérée comme la Silicon Valley européenne. Aujourd’hui Nice, Cannes, Grasse et Sophia Antipolis ont développé autour de l’essor des technologies du numérique des spécialités pointues, tournées vers les usages comme la Smart city, la E-Santé, les Edtech, la Cybersécurité ou encore le Sport Connecté.

frenchtechcotedazur.fr